Le séisme de méga-chevauchement (M = 9) de Cascadia du 26 Janvier 1700

Le 26 janvier 1700 à 21 h, l'un des plus importants séismes du monde s'est produit le long de la côte ouest de l'Amérique du Nord. Une rupture de la faille de chevauchement sous-marine de Cascadia le long d'un segment de 1000 km, depuis le milieu de l'île de Vancouver jusqu'au nord de la Californie, a produit un grand séisme, entraînant d'imposantes secousses et un énorme tsunami qui a balayé le Pacifique. La faille de Cascadia constitue la limite entre deux des plaques tectoniques de la Terre, soit la plaque Juan de Fuca (plus petite et située au large) qui glisse sous la plaque nord-américaine (beaucoup plus grande).

Le séisme a détruit des maisons des Cowichan dans l'île de Vancouver et a causé de nombreux glissements de terrain. La secousse a été si violente que les gens ne pouvaient plus se tenir debout et elle a duré si longtemps qu'ils ont été malades. Sur la côte ouest de l'île de Vancouver, le tsunami a complètement détruit le village hivernal des gens de la baie Pachena, ne laissant aucun survivant. Ces événements font partie des traditions orales des membres des Premières nations de l'île de Vancouver. Le tsunami a balayé le Pacifique et a également causé d'importants dommages le long de la côte du Pacifique du Japon. Ce sont les descriptions précises du tsunami et la mesure exacte du temps enregistrée par les Japonais qui font en sorte que nous connaissons l'ampleur et le moment exact de cet important séisme.

Le séisme a également laissé des signatures sans équivoque dans la géologie alors que les régions côtières périphériques se sont affaissées, entraînant l'inondation des forêts et des terrains marécageux côtiers qui ont par la suite été recouverts de sédiments plus jeunes. La reconnaissance de ces signatures définitives nous dit que l'événement du 26 janvier 1700 ne fut pas un événement unique; il s'est répété de nombreuses fois à des intervalles irréguliers de centaines d'années. Les indices géologiques révèlent que 13 séismes importants se sont produits au cours des 6000 dernières années.

Nous savons maintenant qu'un événement similaire se produira au large dans l'avenir et qu'il constitue un immense danger pour les gens qui vivent dans la partie sud-ouest de la Colombie-Britannique. Toutefois, étant donné que la faille se situe en milieu extracôtier, il ne s'agit pas du plus grand danger de séisme auquel feront face la plupart des villes importantes de la côte ouest. Dans l'intervalle entre d'importants séismes, les plaques tectoniques se coincent l'une contre l'autre tout en continuant de se déplacer l'une vers l'autre, ce qui entraîne d'intenses contraintes et une déformation de la croûte terrestre dans la région côtière et cause une activité sismique continue. Nous sommes actuellement dans cette situation. Certains séismes dans les terres peuvent être très importants (il y a eu quatre séismes de magnitude 7 et plus au cours des 130 dernières années dans le sud-ouest de la C.-B. et le nord de l'état de Washington). Puisque ces séismes peuvent être beaucoup plus près de nos régions urbaines et se produire plus fréquemment, ils représentent les plus grands dangers de séisme. Un séisme dans les terres de magnitude 6.9 survenu en 1995 dans un environnement géologique similaire sous Kobe (Japon) a causé des dommages de plus de 200 milliards de dollars.

Plus d'informations