Le séisme du Saguenay de 1988 de magnitude 5,9

Emplacement et la magnitude

  • Date et heure locale: Le 25 novembre 1988 à 18h 46m 04s heure de l'Est
  • Date et heure TU: 1988-11-25 23h46m04s TU
  • Magnitude: MW 5,9; mb 5,9; mbLg 6,5; MS 5,8
  • Intensité maximale: Mercalli Modifiée VIII
  • Latitude: 48,12° N
  • Longitude: 71,18° O
  • Profondeur: 28 km
  • Précédé d'un précurseur de magnitude 4,7 le 23 novembre 1988 à 04:11 heure de l'Est.
  • Répliques sismiques à l'intérieur d'un rectangle de 35 km N-S par 35 km E-O.

Caractéristiques intéressantes

Le vendredi 25 novembre 1988, le plus fort tremblement de terre de l'Est de l'Amérique du Nord des 53 dernières années s'est produit à 35 km au sud de Chicoutimi, au Québec, soit à 75 km au nord de la zone sismique de Charlevoix-Kamouraska. Localisé dans une région relativement inactive du point de vue sismique, ce séisme, connu sous le nom du tremblement de terre du Saguenay, avait une magnitude calculée de 5,9 mb, 6,5 MN, et une profondeur de 29 km. Il est caractérisé par un précurseur unique, une activité de répliques modeste et un fort contenu énergétique pour les hautes fréquences.

  • Intensité

    Les dommages et isoséistes sont décrits dans le Rapport des isoséistes du tremblement de terre du Saguenay

  • Enregistrements des mouvements forts

    Le séisme fut enregistré par le réseau sismographique de la CGC. L'accélération horizontale maximale au roc fut de 0,156g et de 0,102g verticale, enregistrées à Chicoutimi à des distances épicentrales de 64 km et de 43 km respectivement. Les enregistrements des mouvements forts sont décrits dans [(anglais) deux dossiers publics][UNDEFINED LINK] et les données numériques sont disponibles sur demande.

Dommages

En dépit de l'importance du tremblement de terre il n'y a eu aucune perte de vie attribuable à l'événement et aucun dommage structural important n'a été observé. L'événement a souligné la fragilité de la maçonnerie non renforcée chez beaucoup d'édifice et la susceptibilité des remblais aux mouvements de terrain.

  • Chicoutimi (environ à 40 km de l'épicentre).

    Dommages au plafond de l'école Dominique Racine, provoqué par la chûte de blocs de maçonnerie d'un mur non renforcé.

    Dommages à l'école Dominique Racine
  • Près de Hervey Junction (environ 170 kilomètres au sud-est de l'épicentre).

    Une section de 100 mètres de remblai s'est affaissée, laissant les rails suspendus dans le vide. Un autre affaissement de remblai ferroviaire, 6 pannes de remblai de route et plusieurs grands éboulis de pente naturelle ont été attribués au tremblement de terre.

    Dommages aux chemin de fer
  • Montréal-Est (environ 350 km de l'épicentre).

    L'ancien hôtel de ville de Montréal-Est a subi des dommages importants à son recouvrement de maçonnerie. L'édifice repose sur 17 mètres d'argile et souffrait de tassement avant le tremblement de terre.

    Dommages à Hôtel de Ville Montréal-Est Dommages à Hôtel de Ville Montréal-Est

Bibliographie

  • Drysdale, J. and Cajka, M., 1989. Intensity Report of the November 25, 1988 Saguenay, Quebec Earthquake.. GSC Open File Report #3279.
  • Lamontagne, M., 1991. [Les tremblements de terre au Québec][eqcan publications eqquebec fra] Collection Environnement et Géologie, Volume 12, Bouchard, M.A., Bérard, J. et Delisle, C.E., eds. Association professionnelle des géologues et géophysiciens du Québec.
  • Lamontagne, M. and Bruneau, M., 1993. [Impact of Eastern Canadian Earthquakes of 1925, 1929, 1935, and 1944.][eqcan publications damage fra]. Earthquake Engineering Research Institute (EERI) slide set. 27 slides, 35 mm.
  • Mitchell, D., Tinawi, R. and Law, T., 1989. "The 1988 Saguenay Earthquake - A Site Visit Report.". GSC Open File Report #1999.