L'Escarpement de faille du Lac Turquoise

Une rupture en surface causée par le tremblement de terre de 1989 en Ungava, Québec

Feuillet d'information prépapré en Août 1990

Emplacement et la magnitude

  • Rupture en surface (direction 038°) s'étendant sur 8,5 km.
  • Rejet vertical maximal de 1,8 m observée sur une faille de chevauchement
  • Latitude 60,12° N, Longitude 73,60° O.
  • Tremblement de terre principal survenu à 14 h 24min (T.U.), le 25 décembre 1989
  • Magnitude de 6,3 Ms, moment de 1,1 x 1018 N-m
  • Profondeur < 5 km
  • Foyer localisé dans le Bouclier canadien
Carte de la faille d'Ungava

Faits Intéressants

  1. Premier tremblement de terre survenu dans l'est de l'Amérique du Nord reconnu comme étant à l'origine d'une rupture en surface.

    L'escarpement de faille a été découvert le 17 juillet 1990 par une équipe de la CGC dirigée par R.J.Wetmiller, lors d'un levé des répliques dans la zone épicentrale. Les scientifiques impliqués étaient J. Adams, J. Drysdale, M.. Lamontage, et R. J. Wetmiller.

  2. La valeur maximale du rejet vertical se chiffre à 1,8 m, le long de la section centrale d'une longueur de 1 km.

    Le rejet vertical diminue jusqu'à moins de 0,3 m aux deux extrémités. La ligne de faille est concave vers le nord-ouest selon la vue en plan (voir carte).

  3. Le chevauchement de la faille a causé le soulèvement des rivages de lacs, ce qui témoigne de l'étendue et de l'allure de la déformation verticale. Le déplacement correspond à une faille inverse dont le bloc sud-est a été soulevé.

  4. En plus des rivages déformés, on observe la presence d'escarpements de failles entre les lacs voisins, de muskeg déchiré au-dessus de certaines lignes de faille, d'injections de sable et de boue, de blocs aux fractures récentes, d'un lac partiellement draîné, d'un nouveau lac (lac Sorcier) formé par un phénomène de soulèvement à l'embouchure d'une baie, d'un décrochement latéral senestre et, en dernier lieu, de l'apparition de nouvelles sources tout comme l'assèchement d'anciennes. Les lacs Turquoise et Sorcier sont décolorés par de la vase en suspension.

  5. L'escarpement de faille se trouve au centre de la péninsule inhabitée d'Ungava, dans le nord du Québec et se situe ainsi dans la Province du lac Supérieur (âge > 2 Ga) du Bouclier canadien.

  6. Il y a eu un précurseur de magnitude 5,1 dix heures avant le tremblement de terre principal (4 h 25 T.U.).

    Cinq séismes de M > 3 se sont produits entre le précurseur et le tremblement de terre principal, lequel a été suivi d'au moins 8 répliques de M > 3 sur une période de deux semaines; la plus importante ayant une magnitude de 4,4. Une activité microsismique de faible profondeur a été détectée au cours du levée de juillet 1990.

  7. Pour la première fois dans l'est de l'Amérique du Nord, il est possible de comparer l'étendue et la magnitude d'un phénomène de formation de failles en surface et de déformation régionale
    avec des modèles du train d'onde reproduisant le processus de rupture et la répartition des répliques. Les phénomènes observés en surface permettent également aux chercheurs d'identifier les caractéristiques qu'il faut rechercher dans le cas de ruptures anciennes.

Références:

  • Adams, John; Wetmiller, R.J.; Hasegawa, H.S; Drysdale, J.A, 1991. The first surface faulting from a historical intraplate earthquake in North America. Nature (London). 352; 6336, Pages 617-619. 1991.
  • Bent, Allison. L. 1994. The 1989 (Ms 6.3) Ungava, Quebec earthquake; a complex intraplate event. Bulletin of the Seismological Society of America. 84; 4, 1075-1088.
  • Lamontagne, Maurice; Graham, David, F. 1993. Remote sensing looks at an intraplate earthquake surface rupture. Eos, Transactions, American Geophysical Union. 74; 32, Pages 353, 357.