L'information de cahier de station

AutoDRM est un système automatisé pour l'extraction de données de forme d'onde basé sur le courrier Internet. À l'origine développé par Dr. Urs Kradolfer pour l'usage au Service sismologique suisse, c'est devenu la norme de fait aux centres sismologiques autour du monde. Le programme de CNDC AutoDRM a été écrit indépendamment dans le langage C, mais suit aussi de près comme possible la structure de commande de l'exécution suisse originale.

AutoDRM vérifie s'il y a des demandes de données entrantes sous forme de messages de courrier électronique, il extrait les données demandées et il les envoie au demandeur. Les données ASCII qui occupent moins de 1 Mo sont envoyées sous forme de message électronique de retour. Dans le cas des plus grands volumes et des données binaires, AutoDRM rend les données disponibles pour la recherche par l'intermédiaire du FTP anonyme et émet un bref courriel de notification signalant la présence des données.

Le logiciel AutoDRM du CNDC est en fonctionnement continu depuis avril 1994. Il a accès aux formes d'onde sismiques continues qui résident aux Archives nationales de formes d'onde depuis 1989. De même, des bulletins (catalogues) énumérant les emplacements des tremblement de terre, les solutions d'épicentre et des mesures de phase associées produites par la CGC et d'autres organismes internationaux peuvent être extraits à partir de la base de données sismologiques nationales.

Chaque mois, des dizaines de milliers de demandes de données sont traitées. La plupart de ces demandes proviennent du Système de Surveillance International (voyez CTBTO International Data Centre), mais plusieurs centaines viennent des chercheurs aux universités et aux établissements de recherches situés au Canada et autour du monde.

Pour obtenir des renseignements au sujet de l'utilisation d'AutoDRM, vous pouvez visualiser le guide d'utilisateur ou envoyer un courriel à autodrm@seismo.nrcan.gc.ca et taper ' aident ' comme ligne d'objet. Vous recevrez des instructions détaillées par l'intermédiaire d'un courriel de retour.

Des utilisateurs expérimentés potentiels sont encouragés à lire les notes sur l'étiquette.