Le Centre National des Données Canadiennes (CNDC)

Aperçu

Le Centre National des Données Canadiennes pour la sismologie des tremblements de terre et la surveillance des explosions nucléaires (CNDC) joue un rôle, critique pour la mission, de soutien dans le Programme national de sismologie des tremblements de terre et agit comme Centre national canadien de données aux fins de la Surveillance des Explosion Nucléaires.

Plus de 6 gigaoctets de données comprimées sur l'activité sismique de la Terre, fournies en continu par les stations du Réseau National Sismologique Canadien (RNSC), le Réseau POLARIS, et d'autres déploiements sont saisies, vérifiées, traitées et archivées quotidiennement au CNDC. Dans les minutes qui suivent un événement local ou régional, le Centre détecte ce lui-ci, le repère automatiquement et émet des courriels d'alerte. La Base Nationale des Données Sismologiques (BNDS) est le registre/index national pour toutes les données brutes, les mesures de phase et les paramètres dérivés.

Les Archives nationales de données sismologiques contiennent les traces sismiques numériques enregistrées par les réseaux régionaux dans l'est et l'ouest du pays depuis 1975, ainsi que les données continues du réseau de Yellowknife depuis 1989 et du Réseau sismographique national canadien (RSCN) depuis 1992. Le programme de demandes automatisées de données (AutoDRM) donne facilement accès en ligne aux données sismologiques et à un choix de données de la BNDS. Notre serveur web est en service depuis avril 1995.

Dans son rôle comme Centre canadien de données aux fins de la Surveillance d'Explosion Nucléaire, le CNDC appuie le Système international de surveillance (SIS) aux fins du CTBT, en transmettant en temps quasi réel les données continues du réseau de Yellowknife (YKA) et de quatre autres stations au Centre international de données (CID), à Vienne. Le CID demande régulièrement des données additionnelles aux six stations sismographiques auxiliaires du Canada par l'intermédiaire d'AutoDRM. Les données continues des 10 sites sur bande large désignés « stations de la Fédération », sont fournies au centre de gestion des données IRIS pour archivage.

Activités du Centre national des données Canadiennes